A song of ice and science (1)

Lire cet article en français

Dimitri Kalenitchenko and Loïc Jacquemot were on board of the Amundsen, a Canadian ship, as a part of a large scientific exploration involving 40 scientists. They share with us their impressions and comments. Today, we set sail with them in the first days.

49°51.50 N, 63° 8.45 W – May 25th, 10:30 am, port of Quebec city

This morning upon arrival at the port, the Amundsen bridge is teeming with numerous sailors and scientists. All are busy completing final preparations. This is D-Day. We are ready to embark on a 7-week long journey aboard the Amundsen, an icebreaker from the Canadian Coast Guard. The ship is equipped to sail 42 scientists and all their equipment to the polar region.

We will navigate to the Hudson Bay, where we will study the impacts that freshwater, i.e. both water coming from sea ice thawing and rivers, has on polar ecosystems. This bay is special: every year, it transitions from total ice coverage in winter to an open sea in summer. It is an excellent model of what the Arctic could become in the near future, as pluriannual ice progressively disappears. Hence the data we will gather will become the basis with which to measure and predict the effects of climate change.

We are leaving the port of Quebec city a week early to reach the coasts of Newfoundland and Labrador. Although the Amundsen is specially adapted for research, it remains the property of the Canadian coast guard, which may requisition it at any times for missions of higher priority.

Amundsen
©Dimitri Kalenitchenko

This year, an unusual amount of ice is concentrated in the strait of Belle Isle, which forces the Amundsen to come to the rescue of ships incapable of breaking thick ice.

For the scientific teams, this anticipated departure means one week less of preparation. We had to act quickly in order to avoid this early departure impacting  the state of our research.

The final preparations are thus made onboard, during our first week. Our program will consist of repairing nets, calibrating instruments, preparing laboratories, and organising our samplings.

49° 57.20 N, 63° 12.77 W – May 26th,  7pm, off Anticosti Island

The ship was requisitioned to look for two fishermen who have not moored back to their home port in the past 24 hours. The ship’s helicopter was deployed this morning and has been searching for them since. Every evening, we attend a scientific meeting organised by the chief scientist for this expedition, David Barber, in order to coordinate our activities and inform us of potential changes in routes or sampling. The specificity of Arctic missions, compared to other oceanographic expeditions, pertains to sampling zones: access to our sampling zones is highly constrained because of ice concentration and meteorological conditions. Our mission plan is therefore particularly mobile.


Dimitri Kalenitchenko et Loïc Jacquemot étaient à bord du navire Amundsen, un navire canadien, dans le cadre d’une vaste exploration impliquant 40 scientifiques. Ils nous partagent leurs impressions et leurs commentaires. Nous avons navigué avec eux au cours des premiers jours.

49°51.50 N, 63° 8.45 W – 25 Mai, 10h30, Port de Québec

À notre arrivée au port ce matin-là, le pont de l’Amundsen fourmille de marins et de scientifiques affairés pour les derniers préparatifs. Le jour du départ est arrivé. Nous embarquons pour 7 semaines à bord de l’Amundsen, un brise-glace de la garde côtière canadienne équipé pour emmener 42 scientifiques ainsi que tout leur équipement dans les régions polaires.

Nous nous rendons en baie d’Hudson pour étudier les effets de l’eau douce, issue de la fonte de la glace de mer (banquise) et des rivières, sur les écosystèmes polaires. Cette baie présente la particularité de présenter chaque année une transition entre un couvert de glace total et une mer complètement ouverte. C’est un excellent modèle de ce que pourrait devenir l’Arctique dans un futur proche avec la disparition progressive de la glace pluriannuelle. Ainsi, les données que nous récolterons serviront de base pour mesurer et prédire les effets du changement climatique.

Nous quittons le port de Québec avec une semaine d’avance pour rejoindre les côtes de Terre Neuve et Labrador. Bien que l’Amundsen soit un navire aménagé pour la recherche, il reste la propriété de la garde côtière canadienne qui peut le réquisitionner à tout moment pour d’autres missions prioritaires.

Amundsen
©Dimitri Kalenitchenko

Cette année, la présence d’une concentration de glace inhabituelle dans le détroit de Belle ile oblige l’Amundsen à venir en aide aux navires incapables de casser la glace épaisse.

Pour l’ensemble des équipes scientifiques, ce départ anticipé représente une semaine de préparation en moins et a nécessité une réaction rapide afin que ce départ anticipé n’impact pas les recherches.

Les derniers préparatifs seront donc réalisés à bord pendant la première semaine de campagne. Réparation des filets, calibration des instruments, préparation des laboratoires, organisation des échantillonnages seront au programme.

49° 57.20 N, 63° 12.77 W – 26 Mai, 19 h, au large de l’Île d’Anticosti

Le navire a été réquisitionné pour partir à la recherche de 2 pécheurs n’étant pas rentrés au port depuis plus de 24h. L’hélicoptère du bateau a été déployé ce matin et effectue ses recherches. Tous les soirs, nous avons une réunion scientifique organisée par le chef scientifique de l’expédition, David Barber, afin de coordonner nos activités et nous aviser d’éventuels changements de plan de route ou d’échantillonnage. La particularité des missions en arctique, plus que sur toutes autres missions océanographiques, est que l’accès à nos zones d’échantillonnage est extrêmement contraint par la concentration de glace et les conditions météorologiques. Notre plan de mission est par conséquent particulièrement mobile.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s